Christian Lafon : Challenge Fair-play catégorie éducateur

Le Comité départemental olympique et sportif du Cantal (CDOS) et l’Association départementale des médaillés jeunesse et sports (FNMJS), sous le patronage du Ministère de la jeunesse et des sports du Cantal (DDJS) et en accord avec l’Association française pour un sport sans violence et pour le fair-play (AFSVFP), ont attribué, le 5 mai 2008, les Challenges départementaux fair-play à la Maison départementale des sports de la Ponétie à Aurillac.

Neuf challenges départementaux

Cette année, la formule retenue, moins restrictive, a permis d’honorer plusieurs personnalités cantaliennes. Neuf sportifs ont été honorés pour leur comportement général au regard exclusif de l’esprit sportif fair-play, leur attitude servant d’exemple et ayant assuré la promotion de ces valeurs dans le sport et autour du sport : L. Calmette, challenge d’honneur ; F. Dugand, super challenge catégorie joueur ; C. Lafon, challenge catégorie éducateur ; J-C. Gentie, challenge catégorie dirigeant ; J-P. Galeyrand, challenge catégorie arbitre ; C. Medal, J-L. Ours, J. Semeteys et G. Serre, challenges promotion et défense de l’esprit sportif. En présence de nombreuses personnalités du mouvement sportif du Cantal, le vice-Président du CDOS, Jean-Claude Milvaque, a orchestré la cérémonie. Claudine Terrassier, directrice de la DDJS, Pierre Felgines, Président du CDOS, et Lucien Calmette, Président de la FNMJS, ont présenté les neuf sportifs honorés.

Formateur et surveillant sauveteur

Sur proposition de Jacques Daffix, Président du Comité départemental d’Athlétisme du Cantal, Christian Lafon a reçu le Challenge catégorie éducateur : «Christian a toujours eu un comportement compatible avec l’esprit sportif, une attitude servant d’exemple en assurant la promotion des valeurs de fair-play dans le cadre d’une sensibilisation à l’incivilité et à la non violence dans le sport, et autour du sport. Christian respecte la règle écrite du jeu en pratiquant l’Athlétisme à Aurillac Athlétisme et la Natation à la Cantalienne, et la règle non écrite de la vie. Christian combat l’incivilité et la violence, fait changer les comportements tous les jours au Centre aquatique du Bassin d’Aurillac, comme surveillant sauveteur, ou au Centre de formation d’apprentissage agricole et forestier à Aurillac, comme formateur d’éducation physique et sportive, ou sur tous les stades d’Athlétisme d’Auvergne, comme entraîneur athlète».
Christian Lafon vient d’avoir 40 ans, il a pris sa première licence sportive en 1984, il y a 24 ans, en pratiquant le Rugby et les sports scolaires. Christian a tout de suite été attiré par l’Athlétisme, il suit des formations fédérales et devient entraîneur fédéral FFA 1e degré en sprint haies en 1986. Puis il devient entraîneur fédéral niveau 3 : module technique d’épreuves combinées et module technique entraînement et préparation physique. En 1993, il obtient son Brevet d’état d’éducateur sport pour tous, il reçoit une lettre de félicitation de la part de Jeunesse et sports et il est mis à l’honneur par la FFA comme entraîneur méritant pour avoir amener aux «France» son athlète Eric Daudé en sprint. Christian est récompensé aussi par la Ligue d’Auvergne d’Athlétisme en 2001 comme entraîneur méritant.
ce site a été créé sur www.quomodo.com