Christophe Piron s’offre les «France»

Par une chaleur accablante, neuf athlètes dont six cadets d’Aurillac Athlétisme qualifiés pour les pré-France centre-est, les 28 et 29 juin 2008, à Vénissieux, se sont livrés sans retenue. Ils réalisent systématiquement des perfs FFA et améliorent pour la plupart leur meilleure perf personnelle à l’exemple de Christophe Piron qui empoche une qualification (E) pour les «France» sur le 400 m haies junior. Il se classe 3e en 56’’79 (National 3) et atomise ainsi de plus de deux secondes son bon temps des régionaux (59’’01). Présent, le juge arbitre courses Jacques Daffix apprécie à sa juste valeur la performance du champion : «décidément, ce brillant athlète a du ressort, après sa grave blessure aux cervicales, il y a tout juste cinq mois, il a su se motiver pour revenir au plus haut niveau national. Chapeau bas !»

Forme optimale pour Alexis Taule

Sur le 300 m cadet, Alexis Taule, réussit une course parfaite, pulvérise son record personnel et termine 8e en 38’’24 (Régional 1). Qualifié aussi sur le 100 m et le 200 m, Alexis, en forme optimale, abaisse tous ses chronos en obtenant des perfs R2 : 20e du 100 m en 11’’83 et 14e du 200 m en 24’’19. En embuscade, juste derrière, plus jeune d’un an, Simon Jonchère n’en réussit pas moins des performances prometteuses : 10e du 300 m en 38’’89 (R2) et 16e du 200 m en 24’’43 (R3). Un peu en retrait, fatiguée, Anne-Lise Valdenaire ne peut pas défendre, avec toutes ses armes, ses chances sur le 320 m haies cadette, elle finit 7e en 54’’65. Depuis les régionaux, elle est déjà qualifiée pour les «France» en 50’’99. Toujours présente, Laetitia Piron assure une très belle deuxième place du concours du triple saut réservé aux espoirs. Elle retombe à 10,58 m dans le sable du parfait stade départemental de Parilly en réalisant une perf R2. Au triple saut encore, Anne-Sophie Bonhomme finit 8e, bat aussi son record personnel en bondissant à 9,81 m (R3). A la hauteur, Anne-Charlotte Monnier échoue de peu à une barre de 1,50 m, doit se contenter d’un saut mesuré à 1,45 m (R3) et finit 9e. Pendant tout le week-end, les Aurillacois ont été coachés par Jean-Marc Bonhomme et Vincent Labbe.
 
La saison n’est pas encore terminée

Dans le même temps, le samedi seulement, les pré-France de demi-fond se sont déroulés à Villefranche-sur-Saône. Audrey Giroux se classe à la 14e place du 800 m cadette en 2’36’’44 (R3). Blessé, Christophe Bouiges court en 2’19’’13 (D1), loin de son record, puis coache les athlètes à Vénissieux. Revenue de Villefranche, Audrey participe au relais 4 fois 100 m du dimanche avec les autres cadettes aurillacoises. Anne-Lise, à peine remise de sa déception du 320 m haies, passe le témoin à Audrey. Après une ligne droite convaincante, celle-ci le transmet à son tour à Anne-Sophie pour un dernier virage. Enfin, Anne-Charlotte termine dans la dernière ligne droite et passe la ligne d’arrivée en 4e position avec un chrono encourageant de 54’’4. Si pour beaucoup, la saison se termine à Lyon, elle continue pour les deux hurdlers cantaliens. Christophe Piron et Anne-Lise Valdenaire reviendront dans quinze jours disputer les «France» cadets, junior, espoirs, sur le même stade départemental de Parilly à Vénissieux. La semaine prochaine, pour le tri athlé Méditerranée, à Marseille, trois benjamins aurillacois ont été sélectionnés pour faire partie de l’équipe auvergnate. Il s’agit de Laurine Gamel, Pierre Liaubet et Alban Martin. Une autre benjamine, Lucie Combelle, les accompagnera en tant que jeune juge. Concernant les juges régionaux, dix cantaliens, neuf d’Aurillac et une d’Arpajon, ont passé leur examen décentralisé à la maison de sports de la Ponétie. Du jamais vu dans le Cantal !
ce site a été créé sur www.quomodo.com