Beyssac, Boulard et Caumel,
70e Sportif cantalien

A Aurillac, la remise du trophée du 70e Sportif cantalien à Sylvie Beyssac, François Boulard et Michel Caumel du Running Club Arpajon (RCA) a eu lieu le 30 juin 2008, dans l’Atrium du Conseil général du Cantal. Accueilli par son Président Vincent Descoeur, la manifestation exceptionnelle, pour fêter les 10 ans du trophée, s’est déroulée en présence notamment de Paul Mourier, Préfet du Cantal, de Pierre Felgines, Président du CDOS, et de Jacques Daffix, responsable de la commission du sportif cantalien. Invités, de nombreux anciens lauréats sont là, ainsi que des conseillers généraux, des personnalités cantaliennes, des membres du CDOS, des membres de la Commission du Sportif cantalien, des médaillés de jeunesse et sports, des membres du Comité départementale d’Athlétisme du Cantal et, bien sur, beaucoup de licenciés du RCA.

 Sept trophées pour l’Athlétisme en dix ans

Ce club FFA qui a remplacé le Club Omnisport Arpajonnais (COA), depuis seulement deux ans, n’en finit pas de grandir. En effet, le club arpajonnais de Lucien Sagnet compte 100 licenciés, 37% des licenciés du Cantal. 51 hommes et 49 femmes, dont 74 vétérans, pratiquent la course à pied, 11 en compétition et 89 en loisir. L’Athlétisme remporte ainsi la palme du sport le plus de fois récompensé en dix ans. Six athlètes nationaux ont déjà été mis à l’honneur avant ce brillant trio de coureurs du RCA : Géraud Carcanague, sprinter d’Aurillac Athlétisme (AA), 3e en mai 1999 ; Catherine Sarret, sauteuse en hauteur d’AA, 20e en septembre 2001 ; Coureurs hors stade du COA, 22e en décembre 2001 ; Loïc Malroux, décathlonien d’AA, 26e en septembre 2002 ; Julien Barriol, demi-fondeur de La Sanfloraine, 38e en juin 2004, et Claire Privat, hurdler d’AA, 59e en décembre 2006. 
Cette récompense rejaillit sur l’Athlétisme et les courses hors stade qui connaissent un essor important. 24 courses ont été programmées cette année contre 21 en 2007. Quatre clubs FFA du Cantal sur cinq organisent des épreuves : Aurillac Athlétisme de Sylvie Sarret, un 10 km avec label régional FFA, le seul du Cantal ; CO Voie de l’Ecir de François Murraciole, nouveau club FFA, un 13 et 53 km Voie de l’Ecir et un 11.5 km de la Côte de Celles ; RCA de Lucien Sagnet, les Foulées arpajonnaises sur 14 km et Sport Nature Pays Saint-Flour, le trail des brigands sur 32 et 11 km, et la Corrida de Noël à Saint-Flour sur 6 km. Le Président de la Commission départementale des Courses hors stade, Philippe Barrière, organise quant à lui la plus grosse et prestigieuse manifestation, La Pastourelle à Salers, un trail de 32 km.

Le talent, la promesse et l’expérience

La Commission du Sportif cantalien a désigné à l’unanimité, le 29 avril dernier, Sylvie Beyssac, une femme talentueuse, François Boulard, un jeune prometteur, et Michel Caumel, un homme expérimenté, pour être les 70e Sportifs cantaliens des mois de mai et juin 2008. Ce trio de coureurs peut se prévaloir de performances nationales et de quatre qualifications aux «France» ces deux dernières années : Sylvie Beyssac, 20e, 10 km vétéran des «France» à Leucate, septembre 2007, en 41’39’’ (Régional 2) et 29e, Cross-country vétéran des «France» à Vichy, mars 2007 ; François Boulard, 119e, Cross-country cadet des «France» à Laval, mars 2008 ; Michel Caumel, 38e, 10 km vétéran 2 des «France» à Leucate, septembre 2007, en 39’46’’ (R.2).
Après avoir donné ces renseignements, Jacques Daffix, conclut son allocution : « En quelques années seulement, Sylvie est devenue la meilleure athlète féminine en course à pied du Cantal. Avec talent, elle détient quatre records du Cantal vétéran : marathon en avril 2005 ; 10 km sur route en mai 2005 ; semi-marathon en mars 2007 et 3 000 m sur piste en avril 2008. Le plus jeune des trois, François montre des aptitudes certaines pour la courses à pied. Prometteur, seulement cadet, il aligne les performances en Cross-country, en trail et sur route. Il vient d’ailleurs d’établir, lors du dernier 10 km d’Aurillac, son premier record du Cantal en cadet. Quant à Michel, ancien coureur cycliste de valeur, il a su se reconvertir avec bonheur dans la course à pied. Expérimenté, il assume sa passion sur tous les terrains. Il a tout gagné dans le Cantal, l’Auvergne et partout en France. Je connais et j’apprécie Michel depuis plus de trente ans, il détient le record du Cantal vétéran du 100 km route depuis septembre 1998. C’est un immense plaisir pour moi de récompenser ces trois magnifiques ambassadeurs de l’Athlétisme mais aussi du sport cantalien tout entier».
Ensuite le Préfet du Cantal clôture cette sympathique cérémonie et remet le 70e trophée à ce trio de coureurs à pied. Le Président du Conseil général donne un souvenir aux trois athlètes arpajonnais et Pascal MOINS, Groupama, offre un chèque de 500 € à Lucien Sagnet et trois sacs de sports aux lauréats. Les quatre journaux du Cantal sont présents pour couvrir l’événement comme chaque fois : La Montagne, le Réveil cantalien, l’Union du Cantal et la Voix du Cantal.
ce site a été créé sur www.quomodo.com