Christophe Piron revient de loin

En obtenant le 26e chrono des «France» sur le 400 m haies junior, à Vénissieux, Christophe Piron d’Aurillac Athlétisme a parfaitement rempli son contrat. Sur le stade départemental de Parilly, par une grosse chaleur, lors des quatre séries du vendredi 18 juillet, Christophe court dans la deuxième et termine 7e en 57’’78. Ce chrono ne lui permet pas d’accéder aux deux finales du dimanche, le meilleur temps est de 53’’10 et le 16e de 55’’84. Ces championnats de France cadets, juniors et espoirs mettent un terme à une saison riche en événements où Christophe s’est comporté le plus souvent comme le chef de file de l’athlétisme cantalien. Le junior aurillacois a fait partie de la délégation auvergnate forte de 33 athlètes (38 qualifications).


Retour gagnant pour Christophe


Cette année, après un arrêt forcé de quatre mois causé par une grave blessure aux cervicales, le junior aurillacois réalise un retour gagnant en revenant à son meilleur niveau. En juin, à Moulins, il devient champion d’Auvergne du 400 m haies junior en 59’’05. Toujours en juin, à Lyon, il monte sur le podium des Pré-France du 400 m haies junior en terminant 3e en 56’’79. Ce magnifique chrono de niveau FFA National 3 lui permet d’obtenir son sésame pour les « France ». La saison 2007/2008 a commencé en fanfare pour Christophe qui dès le mois de septembre remporte le décathlon junior, du 6e Déca féminin «Irène-Combret» Aurillac Cantal, avec 4901 points. En décembre, il remporte deux nouveaux titres de champion d’Auvergne à Aubière : 400 m junior en salle en 54’’41, records du Cantal junior espoir senior et heptathlon junior en salle avec 4340 points. Lors de son heptathlon victorieux, il en profite pour s’approprier les records du Cantal de la hauteur junior espoir senior avec un saut mesuré à 1,83 m. En janvier, en pleine forme, il est deuxième des Pré-France de l’heptathlon junior en salle à Aubière avec 4437 points (National 3). Il peut espérer une qualification pour les «France». Malheureusement, lors du concours de la perche, il retombe mal sur la tête et se blesse sérieusement aux vertèbres. Son envol est stoppé net, il doit cesser toute activité physique pendant quatre mois. Il a su attendre, persévérer et se motiver pour terminer en beauté cette année.


Non qualification pour Anne-Lise


Licencié à Aurillac Athlétisme depuis la catégorie école athlétisme, Christophe a un palmarès éloquent de champion. Il a déjà participé aux «France» en 2006 où il a terminé 27e du 320 m haies cadet en 45’’48. Il détient en plus des six records du Cantal de cette année ceux de la hauteur minime en salle avec 1,60 m (décembre 2003), de la perche minime sur piste avec 2,20 m (mai 2004) et de l’heptathlon cadet avec 3702 points (janvier 2006). Pendant sa convalescence forcée, il est devenu le webmaster du site internet du Comité départemental d’athlétisme du Cantal. Le site qu’il a créé entièrement connaît un succès grandissant auprès des internautes cantaliens. Etudiant en informatique, il continue ses études avec autant de réussite. Quant à Anne-Lise Valdenaire, pour 35/100 de seconde, l’Aurillacoise n’a pas été qualifiée pour participer aux «France» sur le 320 m haies cadette. Son chrono de 50’’99 s’est avéré insuffisant pour aller à Lyon Parilly, la 16e qualifiée avait couru en 50’’64. Le Cantal possède deux jeunes hurdlers de qualité qui feront encore parler d’eux dans l’avenir.

ce site a été créé sur www.quomodo.com