Médaille d’or FFA pour Jacques Daffix


A Aix-les-Bains, le Président de la Fédération Française d’Athlétisme (FFA), Bernard Amsalem, a remis à Jacques Daffix la médaille d’or. Lors de l’Assemblée générale de la FFA, au Centre des Congrès, le 5 décembre 2009, cette médaille d’or FFA lui a été décernée pour marquer son long dévouement à la cause de l’Athlétisme.


Président du Comité depuis 1995


Dans un premier temps, Jacques Daffix pratique l’Athlétisme, le sprint en particulier, de 1963 à 1968 au Stade Clermontois. Suite à des problèmes musculaires à répétition, le sprinter met fin à sa carrière d’athlète en atteignant le niveau espoir national et obtient son diplôme d’entraîneur fédéral 1e degré de la FFA. Après une coupure avec l’Athlétisme d’un quart de siècle, il revient en 1994 à son sport préféré en accompagnant son fils Rémy, coureur national de 800 mètres qui détient toujours les records du Cantal sur cette distance en junior, espoir et senior. Dès 1994-1995, Jacques Daffix prend vite des responsabilités en devenant vice-président du club Aurillac Athlétisme. Aujourd’hui, il est responsable de la communication, l’appareil de photos en bandoulière. Repéré par Michel Jabiol, ex athlète du Stade Clermontois, il est élu et lui succède comme Président du Comité départemental d’Athlétisme du Cantal en janvier 1995. A ce jour, Jacques Daffix préside encore ce Comité qui progresse régulièrement en nombre de licenciés et qui organise depuis huit ans le Déca féminin «Irène-Combret» à Aurillac, l’un des seuls décathlons femmes en France. En 1998, il prépare et suit l’inauguration de la piste d’Athlétisme de la Ponétie, la seule du Cantal, et embauche le premier emploi jeune de l’Athlétisme français (5 ans). Le site internet du Comité créé en 2008, fonctionne à la grande satisfaction des surfeurs en quête de photos ou de records : http://cd.athle15.free.fr

 

Juge arbitre fédéral depuis 2009


Sur le terrain, il officie bénévolement dans les jurys départementaux, régionaux, inter régionaux et nationaux. En septembre 1997, il devient officiel régional : juge arbitre, anémomètreur et chef chronomètreur. Il passe ensuite officiel fédéral, chef chronomètreur en juin 1998 et juge arbitre en avril 2009, le seul du Cantal. Grâce au stadium «Jean-Pellez» d’Aubière, il officie sur de nombreuses compétitions nationales et mondiales : championnats de France et mondiaux vétérans. Dans le même temps, il prend des responsabilités à la Ligue d’Auvergne d’Athlétisme, vice-président de 1997 à 2000 et membre du Comité directeur depuis octobre 2008. Pour ses services rendus, il obtient de la FFA la médaille de bronze en 1998 et celle d’argent en 2003. La médaille de bronze de la Jeunesse et des Sports lui est aussi remise en 2002. Les projets et les compétitions ne manquent pas, tous les week-ends, Jacques Daffix officie sur tous les stades. L’année 2010 s’annonce très prometteuse en salle avec les «France» scolaires (9 et 10 février), les «France» des épreuves combinées jeunes et nationaux (6 et 7 février) et les «France» jeunes (13 et 14 février). Retraité, il lui reste le temps de voyager en France et à l’étranger et de faire du vélo avec son épouse. Licencié depuis 2003 aux Cyclos du Vélo montagnard, il parcourt plus de 4000 kilomètres par an. Membre de la Commission du Sportif cantalien du CDOS depuis 1997, il désigne les lauréats et assiste aux remises. Il a dirigé cette commission pendant quatre ans, de 2005 à 2008.

ce site a été créé sur www.quomodo.com