Quatre cantaliens représentent la France

Quatre cantaliens licenciés FFA ont représenté la France aux 3e Championnats du Monde d’Athlétisme en salle vétérans qui se sont déroulés du 17 au 22 mars 2008 sur le stadium Jean-Pellez à Aubière Clermont-Ferrand. Isabelle Roullac a couru le 800 m féminin des 40 ans (F40), Christian Lafon a participé au pentathlon masculin M35 et à la longueur M35, Christophe Bouiges faisait partie de l’équipe d’organisation de la Ligue d’Auvergne d’Athlétisme et Jacques Daffix a eu la responsabilité de plusieurs jurys chaque jour. Réservés aux athlètes de plus de 35 ans, ces «Mondiaux» ont vu la participation de 3671 athlètes sur 6869 épreuves. Ces vétérans venaient de tous les continents, 3366 d’Europe (35 pays), 173 d’Amérique du nord, 56 d’Afrique, 26 d’Amérique du sud, 18 d’Océanie et 14 d’Asie. Après Sindelfinger (Allemagne) en 2004, Linz (Autriche) en 2006, ces 3e «Mondiaux» des vétérans ont connu un succès important à Aubière Clermont-Ferrand en 2008 dans une ambiance bon enfant. A domicile la France a le plus grand nombre d’athlètes, 1288 athlètes (192 médailles d’or, d’argent et de bronze). L’Allemagne remporte le plus de médailles, 255 avec 387 vétérans. Les 334 espagnols récoltent 89 médailles et les 286 anglais, 127 médailles. L’Italie avec 319 athlètes obtient 72 médailles tandis que les Etats Unis récoltent 91 médailles avec seulement 132 américains.

Roullac et Lafon concourent

Le lundi, La Sanfloraine Isabelle Roullac tire bien son épingle du jeu sur le 800 m F40 en courant en 2’41’’68 (Régional 3). Ce 16e chrono des séries ne l’autorise pas à aller en finale mais lui permet d’abaisser son record du Cantal de 1 seconde 37 (2’43’’05). Son coach Paul Delpy, présent sur le bord de la piste, pouvait être satisfait de la prestation de sa protégée. En forme, Isabelle Roullac devrait faire une belle saison estivale. Le mardi, Christian Lafon fait son entrée sur le stadium avec la ferme intention de bien faire. Dès la première épreuve de son pentathlon M35, le 60 m haies (99 cm), l’Aurillacois part trop vite, heurte la 1e haie et tombe lourdement. La course est finie avant d’avoir commencé. Déçu, l’espoir de bien figurer s’envole, l’envie d’abandonner le pentathlon lui passe par la tête. Christian Lafon réagit rapidement en participant à la 2e épreuve de la longueur. Il saute à 5,57 m (Départemental 1), à 24 cm de son record du Cantal (5,81 m). Il décide alors de lancer le poids de 7 kg que le Cantalien expédie à 8,41 m (Départemental 1), à 57 cm de son record du Cantal (8,98 m). Il ne battra pas de record, il ne pourra pas bien figurer avec un zéro sur les haies, alors il préfère abandonner le pentathlon sans sauter en hauteur et courir le 1000 m. Désappointé, le champion revient tout de même le vendredi pour le concours de longueur M35. Il bondit à 5,68 m (Départemental 1) et se classe 16e à seulement 13 cm de sa meilleure marque vétéran. Christian Lafon a participé aux «Mondiaux» sans montrer le mieux de lui-même, il devrait rebondir prochainement lors de la saison sur piste.

Bouiges et Daffix jugent

Embauché par la Ligue d’Auvergne d’Athlétisme pour préparer ces «Mondiaux», Christophe Bouiges n’a pas perdu son temps. Parlant plusieurs langues, l’Aurillacois a aidé à la réussite de cette entreprise démesurée en traduisant notamment les textes du manuel de la compétition, en répondant au téléphone aux étrangers et en établissant des éléments du site internet http://clermont2008.com. De plus, il a jugé ses mondiaux en rentrant dans les jurys. Comme athlète, Christophe Bouiges va pouvoir se consacrer pleinement à la saison estivale qui va bientôt commencer. Pendant six jours, le juge arbitre Jacques Daffix s’en est donné en cœur joie en ayant la responsabilité des jurys du pentathlon F45 le lundi où Jenny Brown (Grande-Bretagne) bat le record du monde en hauteur (1,62 m) et du pentathlon M40 le mardi où Christian Plaziat, le décathlonien bien connu, termine 3e derrière Lewis (Grande-Bretagne) et Corre (France). Le mercredi, l’Aurillacois dirige les jurys de deux concours du poids et de quatre de marteau lourd, soit 73 athlètes : Pawelski (Pologne), 15,77 m au poids de 7 kg M40 ; Mathews (Etats-Unis), 19,12 m au marteau lourd de 9 kg M60 et Lehtovuori (Finlande) au marteau lourd de 5 kg F80. Le jeudi, il gère cinq concours de longueur, soit 82 athlètes : Popov (Russie), 4,44 m en longueur M75 ; Sobrero (Italie), 3,06 m en longueur M85 et Kay (Australie), 5,57 m en longueur F45. Pour la journée la plus longue du vendredi, le Cantalien pilote quatre concours de triple saut et trois de longueur, soit 125 athlètes : Sopanen (Finlande), 4,89 m au triple F80 ; Escribano (Espagne), 11,01 m au triple F45 ; Bonvicini (Italie), 6,65 m à la longueur M40. Enfin le samedi, il guide trois concours de triple saut, soit 63 athlètes : Zio (Burkina Faso), 15,32 m au triple M35 et Byzov (Russie), 15,13 m au triple M40. Des souvenirs plein la tête, le rideau tombe sur ces mondiaux pour les quatre cantaliens heureux d’avoir été présents. Les prochains auront lieu à Kamloops (Canada) en 2010 !
ce site a été créé sur www.quomodo.com